Presse2005&Comité

Jeux&maillots 2005 Presse&comité 05 Presse2005&Comité Programme 2005

date titre de l'article cliquez sur un titre pour accéder à l'article-->
22/03/2005   Le comité des fêtes se donne un jeune président 06/08/2005 32e nocturne cycliste lundi soir, dès 20h30
25/07/2005  Prévue début août, la 130e édition de la Saint-Laurent se précise 08/08/2005 Cavalcade de la 130e Saint-Laurent : la cure de jouvence...
30/07/2005 130e Saint-Laurent : la ville se pare à J - 7 08/08/2005 A la messe, une prière universelle
01/08/2005 Saint-Laurent : beauté des chars et humour des groupes 09/08/2005 130e Saint-Laurent : le palmarès des chars et des groupes
02/08/2005 Saint Laurent J- 5 : folklore et animation 10/08/2005  Saint-Laurent : la franche rigolade du lundi
03/08/2005 St-Laurent J-4 : les bénévoles sortent de l'ombre 10/08/2005  Cyclisme Critérium de la Saint-Laurent de Blain lundi, La cinquième de Dominique David
03/08/2005 130e Saint-Laurent à Blain : la ville se prépare 11/08/2005 La Saint-Laurent attribue ses trois maillots
04/08/2005 Saint-Laurent J-3 : la fête des grands et des petits, ce week-end 11/08/2005 Nocturne cycliste : et de 5 pour Dominique David !
04/08/2005 La fiesta du 5 au 9 août pour la 130e Saint-Laurent Défilé, jeux, folklore et bals à Blain 12/08/2005 La 130e édition de la Saint-Laurent : qualifiée de très grand cru
05/08/2005  Saint-Laurent : dès ce soir, musiques et danses folkloriques 13/08/2005  Les derniers échos de la Saint-Laurent
06/08/2005  Saint-Laurent J - 1 : maquillages et déguisements
Journal Ouest-France du 30/07/2005   Edition : Redon - Rubriques : Blain

130e Saint-Laurent : la ville se pare à J - 7

Le compte-à-rebours a commencé pour les Blinois et plus particulièrement ceux du comité des fêtes et des carnavaliers qui s'activent çà et là dans le secret, parfois de polichinelle, mais toujours pour faire de la fête une vitrine de la cité.

Les rues se sont parées de leurs habits de fête, les vitrines des commerces annoncent à grand renfort d'affiches la 130e Saint-Laurent. Aux terrasses des cafés, les équipes de jeunes se retrouvent après les entraînements de chorégraphies qu'ils proposeront lors du défilé cavalcade du dimanche 7 août.

Du côté du comité des fêtes, tout semble bien calé. Il y aura toujours les détails de dernière minute qu'il faudra régler dans l'urgence, mais cela reste un exercice que les responsables maîtrisent. Les groupes de cosaques d'Oural, de Hollandais et l'ensemble folklorique de Charente-Maritime arriveront vendredi après-midi pour se produire le soir même à la salle Catherine-Destivelle.

Le lendemain, à partir de 10 h, sur la place de l'Église, la compagnie Métamorphose maquillera gratuitement les enfants qui le désirent et ce jusqu'à 18 h, alors que pendant ce temps, les groupes folkloriques se produiront dans différents points commerçants de la cité et se rendront à la maison de retraite où ils se produiront devant les résidents jusqu'à l'heure du rassemblement pour le lancement officiel des festivités 2005.

 

Journal Ouest-France du 01/08/2005  Edition : Chateaubriant Ancenis - Rubriques : Blain

Saint-Laurent : beauté des chars et humour des groupes

Deux catégories de carnavaliers fréquentent la Saint-Laurent : les constructeurs de chars toujours en quête d'originalité et de la plus belle réalisation ; les groupes d'animation qui ne sont pas avares d'idées.

La construction d'un char, c'est dans bien des cas le travail dans l'ombre et le secret d'un groupe de quartier et ce pendant plusieurs semaines, voire quelques mois. L'objectif ? Surprendre les spectateurs qui seront massés tout au long du circuit dimanche après-midi pour la Sain-Laurent et dans une moindre mesure, espérer décrocher le premier prix.

Pour les groupes, les choses ne diffèrent pas. C'est une véritable concurrence qu'ils se livrent où tous les coups sont permis, surtout les plus tordus, mais toujours dans une ambiance de fête avec un esprit de copains qui, de toute façon, se retrouveront après le défilé pour continuer ensemble jusqu'au mardi soir. Mais que réservent donc ces carnavaliers ? Difficile de le savoir, les uns laissent entendre des choses, leurs copains disent le contraire, on brouille les pistes et puis après tout, s'il n'y avait pas tous ces secrets peut-être que la Saint Laurent ne serait pas ce qu'elle est. On attendra donc sagement dimanche après-midi que s'ébranle le défilé pour juger sur pièce. Une chose est sûre, les charistes joueront la beauté et l'artistique tandis que les groupes joueront l'humour et la surprise.

 

Journal Ouest-France du 02/08/2005   Edition : Chateaubriant Ancenis - Rubriques : Blain

Saint Laurent J- 5 : folklore et animation

Quand, les premières années, le comité des fêtes faisait venir des groupes folkloriques de l'étranger, leur participation se bornait au défilé cavalcade du dimanche. Au fil des ans, les choses ont évolué. Désormais leur participation commence dès le vendredi soir, puis c'est sur podium qu'ils se produisent à l'exception cette année d'un groupe caraïbéen qui clôturera le défilé.

Souvent, les ensembles folkloriques sont plus appréciés sur scène ou sur podium qu'en défilé, plus particulièrement ceux venant de l'Est. C'est donc fort de cette constatation que le comité des fêtes a décidé, il y a plusieurs années, d'organiser une soirée en salle et de ne plus faire défiler ces groupes, mais de les faire se produire sur podium. Cette année, ils seront quatre pour animer les 130e festivités, Phoenix d'Apeldoorn de Hollande, les Cosaques d'Azov en Oural, les Bategails de Saintonge pour représenter le folklore hexagonal et Unity-x, un groupe de folklore Caraïbéen. Ce dernier n'arrivera que samedi, mais participera au défilé pour transmettre au public la joie de la fête comme ils savent si bien le faire. Les trois autres groupes se produiront dès vendredi soir, à la salle Catherine Destivelle, puis animeront les rues commerçantes de la ville le samedi matin. L'après-midi, ils rendront visite aux résidents de la maison de retraite et dimanche, après avoir animé la messe de 10 h 30 à 12 h, ils se produiront, l'après-midi, sur le podium installé sur le parking Champion, en centre ville.

Le spectacle de vendredi à la salle Catherine Destivelle débutera à 20 h 15. Entrée 5 €.

 

Journal Ouest-France du 03/08/2005   Edition : Redon - Rubriques : Blain

St-Laurent J-4 : les bénévoles sortent de l'ombre

Organiser une manifestation n'est possible qu'avec le concours des bénévoles. Pour la Saint-Laurent, sur les cinq jours, il faut en compter un quasiment 500, ce qui n'est pas toujours simple pour les organisateurs qui, eux aussi, sont bénévoles.

Tous les ans, il y a de nouvelles têtes. Heureusement, car il faut bien remplacer ceux qui ne peuvent pas ou ne peuvent plus. Pas si facile de trouver des jeunes qui acceptent de reprendre le flambeau, même si certains se dévouent dans la discrétion. Cette année par exemple, le démarchage de la publicité pour pouvoir éditer un programme, faire des affiches et des affichettes, la billetterie de la tombola et des repas du dimanche soir, a nécessité des soirées et des samedis passés à l'extérieur.

Pendant le week-end qui arrive, il faudra du personnel, beaucoup de personnel pour la tenue des bars, des entrées de la ville, même si elle est gratuite, afin d'empêcher l'accès aux véhicules pour des raisons évidentes de sécurité et pour respecter un arrêté municipal. Pourtant, ces bénévoles auront droit à des réflexions, peut-être même à des insultes.

Il y a ceux qui, depuis des mois, ont préparé le programme. Les musiques ? Il faut les réserver au moins six mois à l'avance. Idem pour les groupes étrangers dont il faut prévoir l'hébergement. Et puis, il faut penser aux repas, programmer un accompagnateur par groupe etc.

Dimanche soir, environ 800 repas seront servis en deux heures, c'est encore une bonne équipe qu'il faut réunir pour que tout le monde soit satisfait. Reste que c'est toujours dans une superbe ambiance que ces bénévoles de l'ombre feront le maximum pour que vive la Saint Laurent.

Journal Ouest-France du 03/08/2005   Edition : Loire Atlantique - Rubriques : 24 heures en Loire-Atlantique

130e Saint-Laurent à Blain : la ville se prépare

Le compte à rebours a commencé pour les habitants de Blain et plus particulièrement ceux du comité des fêtes et des carnavaliers qui s'activent çà et là dans le secret, parfois de polichinelle. La 130e Saint-Laurent, c'est en effet le week-end prochain. Au programme, des groupes folkloriques, notamment les Cosaques d'Oural, les Hollandais et l'ensemble folklorique de Charente-Maritime qui arriveront vendredi après-midi pour se produire le soir même à la salle Catherine-Destivelle. Le samedi, différentes animations sont programmées dans différents points de la ville : maquillage gratuit des enfants par la compagnie Métamorphose, groupes folkloriques dans différents points commerçants... Le temps fort sera pour dimanche, avec le défilé Cavalcade.

 

Journal Ouest-France du 04/08/2005      Edition : Redon - Rubriques : Blain

Saint-Laurent J-3 : la fête des grands et des petits, ce week-end

On parle toujours des adultes qui se réunissent pour la fabrication des chars et la confection des fleurs en papier crépon. On parle aussi des jeunes qui s'entraînent ça et là pour présenter le meilleur. Mais il y a aussi des enfants qui interviennent dans l'organisation de la fête de la Saint-Laurent.

Les petits de l'école Saint-Laurent défilent depuis des lustres à la Saint-Laurent, c'est normal quand on a le même nom ! Pour eux, le défilé c'est comme un jeu : « On rigole drôlement bien et puis c'est comme à la kermesse, y'a plein de monde ». Il n'empêche que le défilé est parfois épuisant pour ces petites têtes blondes, surtout quand le soleil brille un peu trop. Il y a aussi les petits du centre éducatif de vacances « Les copains d'abord » qui, depuis quelques années, font un char et un groupe. La Saint-Laurent, ils l'ont adoptée jusqu'à décider eux-mêmes du thème qu'ils présenteront. Ils confectionnent leurs tenues alors que le char est plutôt l'affaire des animateurs et de quelques plus grands.

Deux bons groupes d'enfants défileront dimanche, mais aussi d'autres petits, déguisés et installés confortablement sur un char. La Saint-Laurent, c'est vraiment la fête de tous les Blinois des plus âgés aux plus jeunes. On peut espérer que ce week-end encore, les petits attraperont le virus pendant le défilé pour devenir, dans les années futures, qui un constructeur de char, qui un responsable de groupe ou, pourquoi pas, un futur membre du comité des fêtes pour que les traditions perdurent

Journal Ouest-France du 04/08/2005     Edition : Loire Atlantique - Rubriques : Départementale

La fiesta du 5 au 9 août pour la 130e Saint-Laurent Défilé, jeux, folklore et bals à Blain

Traditionnelle et populaire, la Saint-Laurent, malgré ses 130 ans, n'en finit pas de surprendre par sa jeunesse et son dynamisme. La fête, préparée dans le plus grand secret par les Blinois, durera cinq jours, du vendredi 5 au mardi 9 août. Programme.

Vendredi 5, à partir de 20 h, à la salle Catherine Destivelle, les festivités débuteront avec un spectacle folklorique des cosaques d'Azov en Oural, de l'ensemble Phoenix d'Apeldoorn en Hollande et du groupe hexagonal les Bategails du Saintonge.

Samedi toute la journée, les mêmes groupes folkloriques, rejoints par Unity-x, ensemble Caraïbéen, animeront les différents quartiers de la cité. Un jeu d'anomalies dans les vitrines des commerçants sera organisé pour les enfants qui pourront également se faire maquiller gratuitement par la compagnie Métamorphose, sur la place Jean-Guihard. Le soir, place au bal disco gratuit.

Dimanche, à 10 h 30, la messe sera animée par les groupes folkloriques. A partir de 14 h 30, celui que tout le monde attend : le défilé cavalcade avec dix chars, 14 groupes d'animation et sept musiques dont les Caraïbéens. A partir de 19 h 30, repas champêtre animé par les groupes folkloriques et les Folly dance. Feu d'artifice et bal disco emmèneront les fêtards loin dans la nuit.

Lundi, à 15 h, les jeux rassembleront les jeunes carnavaliers, avant une nocturne cycliste organisée par le Vélo-club Blinois.

Mardi, enfin, la foire annuelle réunira 250 marchands forains. Fin de la fête vers 21 h 30 sur le port. Le théâtre national portatif de Jean Kergrist y donnera son spectacle « Bagnards en cavale » sur le toit d'une péniche.

Tarifs. Spectacle folklorique de vendredi, entrée 5 €. Défilé cavalcade, feu d'artifice et bals gratuits. Repas champêtre 10 € par adulte et 5 € pour les moins de 12 ans. Soirée théâtre gratuite.

 

Journal Ouest-France du 05/08/2005     Edition : Chateaubriant Ancenis - Rubriques : Blain

Saint-Laurent : dès ce soir, musiques et danses folkloriques

Premier rendez-vous des 130e festivités de la Saint-Laurent, ce soir à 20 h à la salle Catherine Destivelle pour découvrir le folklore des cosaques d'Azov, celui de Phoenix d'Apeldoorn et des Batégails de Saintonge.

Si le jour J est bien dimanche avec son défilé cavalcade, le dîner champêtre suivi du feu d'artifice et du bal populaire, la Saint-Laurent commence pour le public ce vendredi soir, à la salle Catherine Destivelle, avec le folklore. Les Batégails de Saintonge, groupe de Charente-Maritime, ont su faire renaître quadrilles, polkas, gigues, scottishs, valses, mazurkas et représentent leur folklore régional en France mais aussi à l'étranger. Forts d'une médaille d'argent en Italie, d'un grand prix spécial en Hongrie, et d'un premier prix interrégional à Bordeaux, ils seront les ambassadeurs de leur région jusqu'aux îles d'Oléron et de Ré.

Le voyage folklorique passera par la Hollande avec Phoenix d'Apeldoorn, ensemble qui, par ses costumes et chorégraphies, présentera du folklore hollandais mais aussi hongrois, roumain, irlandais ou bien encore israélien.

Le troisième ensemble arrive des bords du Don, plus précisément de la ville d'Azov, l'un des meilleurs groupes folkloriques de la région de Rostov qui se produit régulièrement à Moscou, lors de festivals internationaux ainsi qu'à Saint Petersbourg etc.

C'est donc une soirée haute en couleurs qui se profile, un avant goût des journées à venir. Le prix d'entrée de cette soirée avec un spectacle d'environ deux heures est de 5 €.

 

Journal Ouest-France du 06/08/2005     Edition : Redon - Rubriques : Blain

Saint-Laurent J - 1 : maquillages et déguisements

Les rues se sont parées de leurs drapeaux multicolores, les premiers flonflons de la fête foraine se sont fait entendre, radio Saint-Laurent retransmet sur le 104.1 FM toutes les informations de la Saint-Laurent et propose un programme musical avec jeux de 10 h à 19 h chaque jour depuis jeudi. Le temps du maquillage est arrivé.

Toute cette journée de samedi, les enfants vont pouvoir se faire maquiller gratuitement sur la place Jean-Guihard, grâce à la compagnie Métamorphose. Ils auront également la possibilité de participer, toujours gratuitement, au concours de vitrine organisé avec la complicité des commerçants.

Il y a fort à parier qu'outre les groupes folkloriques qui animeront les différents points de la ville, nombreux seront les enfants, et peut-être même des plus grands, à s'être déguisés. Cela durera jusqu'à mardi puisque les jeunes carnavaliers resteront dans leur tenue de dimanche. Le visiteur de passage sera certainement étonné de voir déambuler tous ces jeunes dans des tenues des plus loufoques. Et bien, c'est aussi ça la Saint-Laurent, pas de fête sans déguisement et sans maquillage.

Au programme de ce samedi soir, fête foraine sur la place Jollan-de-Clerville et bal disco gratuit sur la prairie, route de la Frelaudais avec parking. Demain dimanche, à 10 h 30, messe animée par les groupes folkloriques. A partir de 15 h, défilé cavalcade dans les rues du centre-ville où le stationnement et la circulation seront interdits par arrêté.

Journal Ouest-France du 06/08/2005    Edition : Redon - Rubriques : Blain

32e nocturne cycliste lundi soir, dès 20h30

Ce lundi soir, sur le circuit du Galinet, ce sera la 32e nocturne de la Saint-Laurent. Une épreuve qui compte dans le calendrier du cyclisme amateur de la région car elle réunit, chaque année, le gratin des coureurs de l'Ouest. Les inscriptions, en cours, promettent un plateau relevé...

La course de la Saint-Laurent est ouverte aux Elite 2 (niveau immédiatement inférieur à celui des pros), aux nationaux et régionaux. « Nous avons déjà l'engagement de Dominique David et Lionel Brette, le 1er et le 3e de la course de l'année dernière. Et les inscriptions arrivent à un bon rythme », soulignait, mercredi soir, Jacky Hervouet président du Vélo-club, à l'occasion d'une réunion de préparation avec l'équipe dirigeante sur le circuit même du Galinet

Il faut dire que les prix offerts ont de quoi allécher les meilleurs : il sera distribué, lundi soir, aux coureurs, plus de 3 000 €. « Les artisans et commerçants blinois nous apportent à nouveau cette année un soutien remarquable », rappelle le président.

Le circuit du Galinet, très spectaculaire (1,25 km soit moins de deux minutes entre deux passages) sera parcouru 80 fois par les coureurs qui effectueront ainsi 100 kilomètres. Comme chaque année, l'organisation mobilisera une centaine de bénévoles, pour les entrées, la sécurité, la tenue des quatre bars... L'épreuve sera commentée par deux animateurs qui se relaieront au micro : Jean-Claude Plagne et Yvan Colinneau. On attend plusieurs milliers de spectateurs sur le circuit. Départ de la course 20 h 30. Entrée : 4 €, gratuite pour les moins de 14 ans.

 

Journal Ouest-France du 08/08/2005    Edition : Chateaubriant Ancenis - Rubriques : Blain

Cavalcade de la 130e Saint-Laurent : la cure de jouvence...

On le dit et redit : la plus ancienne fête du département supporte allégrement le poids des années. Le défilé cavalcade, devant des milliers de spectateurs dimanche après-midi, en a apporté une nouvelle preuve. Les jeunes Blinois sont de plus en plus nombreux à s'y engager avec dynamisme, et ils ont été au coeur d'une 130e édition particulièrement réussie...

La fête commence dès le vendredi pour les « festivaliers ». On vit tout le week-end en groupe, à la fois pour peaufiner la préparation et pour faire la fête. Les nuits sont donc courtes et parfois agitées, mais en début d'après-midi, dimanche, chacun trouve l'énergie nécessaire pour tenir son rôle avec la conviction et l'abattage nécessaires.

Ils sont ainsi près de 200 jeunes à « faire » la Saint-Laurent. Dans les groupes, on retrouvait bien sûr Concurrence Déloyale et les Petites Paulettes, à la hauteur - et ce n'est pas facile - de leurs titres de gloire. Le premier a fait son « Cirque » dans l'humour trapéziste qu'on lui connaît, le second dans une fantaisie joyeusement colorée. Mais dans la foulée de ces deux-là, d'autres groupes apparaissent, délirants à souhait. L'envolée des mouettes des « ptits cubis », les plongeons des otaries du « Rotarie Club », la gym évocatrice des « pas treets », les délires de la Chantal des « Spitoun's » auront -parmi d'autres- marqué cette édition 2005.

Il faut saluer aussi la remarquable qualité des différents chars (Les différents prix dans notre édition de demain), des musiques et des groupes de danse, qui ont contribué a faire de ce défilé cavalcade un très grand u.

Aujourd'hui, la Saint-Laurent continue avec les jeux du Lundi en après-midi, puis en soirée la grande nocturne cycliste sur le circuit du Galinet (départ de la course à 20 h 30). Et en toute fin de soirée l'attribution des maillots jaune (les gars) et rose (les filles). Un moment attendu...

Journal Ouest-France du 08/08/2005    Edition : Chateaubriant Ancenis - Rubriques : Blain

A la messe, une prière universelle

La messe dominicale de la Saint-Laurent est depuis plusieurs années un moment fort des festivités, puisqu'elle intègre les différents groupes, français et étrangers. Ce caractère international était renforcé cette année par la présence du Père Jérôme Owono, évêque d'Obala au Cameroun, en séjour à Notre-Dame-des-Landes actuellement, et qui présidait la cérémonie. Il invitait dans son mot d'accueil tous les présents, et par-delà tous les Blinois, à « redécouvrir à cette occasion la valeur de la fraternité »

Les Batégails de Saintonge (Charente maritime), le Phoenix d'Appeldoorn (Hollande) et les cosaques d'Azov (Russie) sont intervenus successivement au cours de la messe en interprétant des chants à caractère religieux, et le groupe des Caraïbes Unity X saluait la sortie des fidèles sur les rythmes des tropiques. Un court spectacle était donné ensuite par les différents groupes sur le parvis de l'église.

 

Journal Ouest-France du 09/08/2005   Edition : Chateaubriant Ancenis - Rubriques : Blain

130e Saint-Laurent : le palmarès des chars et des groupes

Un défilé beau et animé comme il y a longtemps, une météo presque servile, un public plus nombreux qu'à l'habitude, mais qu'est-ce qui peut bien attirer autant de monde à la Saint-Laurent ? L'esprit de la fête, celui qu'ont su préserver les Blinois. Maintenant, place au palmarès.

Catégorie chars. Saint-Laurent d'or à Blain Sud pour « On a évité le pire ». Saint-Laurent d'argent à la Mazonnais pour « Voyage imaginaire ». Saint-Laurent de bronze à l'école Saint-Laurent pour « La vie de château ». Prix de la municipalité à « La plage aux Dom Tom. Prix du comité des fêtes à « L'Alsace ». Prix artistique à « Chop'la ». Prix d'originalité à « L'enfant des loups ». Prix de l'attraction à « Ring au lolo ». Prix du pittoresque à « L'arche de Noë ». Prix de l'esthétique à « La Bretagne ». Prix de la fantaisie à « L'Aquitaine ».

Catégorie groupes. Saint-Laurent d'or à « L'effet niaise ». Saint-Laurent d'argent à R'otarie club. Saint-Laurent de bronze à « Vos gueules les mouettes ». Prix de la municipalité à « Les calomnies ». Prix du comité des fêtes à « Folklore d'Alsace ». Prix de l'attraction à « Après le chantier c'est l'cirque ». Prix du pittoresque à « La Saint-Laurent c'est pas l'Pérou ». Prix de la fantaisie à « Chantal et ses amis ». Prix de l'esthétique à « La cour du roi ». Prix de l'animation à « Les pastaga soldiers ». Prix de l'encouragement à « Les youkys show ». Prix de l'originalité aux catcheurs en délire ». Prix de la jeunesse aux animaux du monde ».

Aujourd'hui mardi 9, c'est le dernier jour des festivités. Au programme, la foire annuelle avec ses 250 marchands forains et, ce soir, sur le quai Surcouf, le théâtre national portatif de Jean Kergrist présentera gratuitement « Bagnards en cavale » spectacle joué sur le toit d'une péniche.

 

Journal Ouest-France du 10/08/2005  Edition : Chateaubriant Ancenis - Rubriques : Blain

Saint-Laurent : la franche rigolade du lundi

Il y a maintenant plusieurs années que la course de garçons de café a été remplacée par les jeux du lundi, histoire, pour les jeunes carnavaliers, de se retrouver et de se « lâcher » le temps d'un après-midi. A prendre au second degré, ces jeux ont encore une fois tenu leurs promesses.

L'organisation des jeux du lundi, qui repose sur deux seules personnes, Mateul's et Pétoul, qui en assurent également l'animation, a pour but d'abaisser les P'tites Paulette, groupe de filles qui, pour la 4e année consécutive, a remporté le Saint-Laurent d'or, c'est dire la suprématie de ces dernières qui doivent donc subir le pire de la part de ces deux compères à l'origine du groupe concurrence déloyale.

Cette année, cinq épreuves étaient au programme. Le « déguisage » qui consistait à se transformer en p'tite Paulette ! L'épreuve intellectuelle avec une dissertation sur deux membres éminents du comité des fêtes. L'épreuve sport où deux candidats de chaque équipe attachés dos à dos devaient parcourir un trajet non matérialisé, ce qui a fait l'objet de contestations justifiées mais que les deux animateurs du jury n'ont pas retenues. L'épreuve « mangeage » vite transformée en orgie romaine et l'épreuve « cherchage » qui fut magistrale d'inventivité des candidats. Mateul's et Pétoul, très au fait des nouvelles technologies, avaient, pour corriger et classer, les candidats un ordinateur encore une fois en panne, ce qui les a obligés à prendre la décision de déclarer toutes les équipes ex-aequo, sauf celles des P'tites Paulette et du comité des fêtes visiblement au-dessus du lot mais qui ont dû, une fois de plus, subir dans la dignité qui leur est propre. Une mention néanmoins pour les P'tits cubis, le groupe qui monte et qui devrait faire parler de lui dans les années à venir.

Journal Ouest-France du 10/08/2005  Edition : Loire Atlantique - Rubriques : Cyclisme

Cyclisme Critérium de la Saint-Laurent de Blain lundi, La cinquième de Dominique David

Lundi soir, à Blain, le Choletais Dominique David a réussi l'exploit de remporter pour la cinquième fois la nocturne de la St Laurent, établissant un record qui n'est pas prêt d'être battu. Cette victoire, il l'a obtenue à l'arraché et avec beaucoup de panache.

Elites, nationaux et régionaux à Blain en 1996, 1997, 2003, 2004 et 2005 ! Dominique David a réussi la passe de cinq, le jour de sa fête et, au lendemain de son 36e anniversaire. L'ex-sociétaire de la Pédale Nantaise et de l'US St-Herblain, avait à faire à une opposition très relevée avec la présence notamment de l'ex-champion de France professionnel Stéphane Barthe, des anciens vainqueurs F. Delalande, Y. Poirier et Y. Bolgiani, et de bien d'autres valeurs sûres nationales. Constamment aux avant-postes, il s'est montré l'homme fort de la course qu'il a contrôlée de bout en bout. A deux tours de l'arrivée, il a porté une attaque décisive à laquelle seul Lionel Béret (3e l'an dernier) a répondu, avant que David ne s'adjuge finalement le sprint final.

A l'arrivée, le vainqueur était radieux et savourait son 3e succès de la saison après Doué-la-Fontaine et Rennes. « J'affectionne Blain. Cette victoire est la plus belle parce qu'acquise à l'arraché devant Béret que je craignais et qui n'a pas coopéré sur la fin... ». Désormais, Dominique David, en lice sur Paris-Connéré, essaiera de faire bonne figure sur cette course, mais il reste plus évasif quant à sa participation pour l'année prochaine. « Je reviendrais vraisemblablement, mais comme coureur ou... spectateur ? » répondait-il malicieusement.

Le classement. - 1. Dominique David (UC Cholet), les 100 km en 2 h 22'; 2. L. Béret (Deux-Sèvres cycliste) ; 3. V. Templier (AC Val d'Oise) ; 4. Karl Freeman (VC Pontivy) ; 5. S. Turgot (St-Jean-de-Monts V) ; 6. H. Menet (UC Cholet) ; 7. A. Rivière (UC Nantes A) ; 8. L. Rousselot (CC Châteaubriant) ; 9. D. Gaudin (Vendée P de L) ; 10. J. Bonnace (VC Châteauroux) ; 11. V. Ragot (VC Lubéron) ; 12. D. Smith (VS Quimper) ; 13. S. Barriot (OCC Laval) ; 14. M. Nieminen (VC Pontivy) ; 15. M. Basle (VC Laval).

 

Journal Ouest-France du 11/08/2005          Edition : Chateaubriant Ancenis - Rubriques : Blain

La Saint-Laurent attribue ses trois maillots

Après la journée carnavalesque du dimanche au cours de laquelle chaque groupe tente l'impossible pour décrocher les Saint-Laurent, le lundi permet de tester la résistance à la fête de chacun selon des critères définis. C'est après la nocturne cycliste que sont remis les maillots, jaune aux garçons, rose aux filles et cette année un blanc pour le meilleur espoir.

Si la remise du maillot jaune remonte à une quinzaine d'années, le rose a été créé par les p'tites Paulette, toujours exclues puisque le jaune n'est qu'une affaire de machos. D'habitude, cette remise se fait au pied du podium une fois la nocturne cycliste achevée. Cette année, le président du VCB a souhaité intégrer la farce au sport en proposant une remise officielle sur podium, avec la complicité de Jean-Claude Plagne, l'animateur de la course.

Le maillot jaune, détenu par Mathieu Ricoul, a été remis, après délibération, à Patrick Pasqier alias Pat the cat, une star parmi les stars, qui, cette année, a passé toute la Saint-Laurent dans la peau de Chantal. Il a été récompensé pour l'ensemble de son oeuvre, devançant les frères Ménard qui sont passés tout près, mais dont le jeune âge permet d'espérer mieux pour l'avenir. Le maillot rose qu'avaient enfilé les soeurs Blandin, dites les Blandines, a été remis à Christèle Gallet, Tétèle pour les intimes, une p'tite Paulette qui a été omniprésente et pas que pour faire de la figuration !

Nouveauté avec le maillot blanc, celui du meilleur espoir que l'ensemble des festivaliers a salué. Le jeune Adrien Mouchet, 13 ans 1/2 est ainsi bien parti pour assurer la continuité fêtarde de la famille. Lundi soir, jaune, rose et blanc étaient les couleurs de la Saint Laurent.

Journal Ouest-France du 11/08/2005       Edition : Chateaubriant Ancenis - Rubriques : Blain

Nocturne cycliste : et de 5 pour Dominique David !

Lundi soir, sur le circuit du Galinet, la 32e nocturne de la Saint-Laurent a connu le succès populaire habituel. L'épreuve, disputée sur un rythme élevé, a maintenu le public en haleine jusqu'au bout, puisque la victoire ne s'est dessinée que dans les deux derniers tours...

En lui remettant l'an passé son 4e bouquet de vainqueur, Gilles Heurtin, sur le ton de l'humour, avait donné rendez-vous à Dominique David en 2005, pour une 5e victoire. Et bien le coureur choletais a pris l'invitation au sérieux et est venu s'imposer à nouveau, et pour la 3e fois consécutive, sur le circuit blinois.

« Ça n'a pas été facile. J'ai cherché à être devant pendant toute la course et présent dans les démarrages. Et même dans le dernier tour, je craignais la rapidité au sprint de mon compagnon d'échappée », confiait le vainqueur sur le podium, au micro de Jean-Claude Plagne. C'est Lionel Béret, 3e l'an passé, qui prend la 2e place, et Vincent Templier qui règle le sprint du peloton, à quelques secondes des deux échappés.

Le président du Vélo-club Jacky Hervouet était très satisfait du déroulement de cette nocturne : « Avec environ 1 500 spectateurs, nous faisons le chiffre d'entrées habituel. Et tout s'est très bien déroulé... ». Les caprices des caméscopes ont bien créé quelques moments de stress dans l'équipe organisatrice, mais le problème a pu être résolu à temps pour que le classement ne prête pas à contestation !

 

Journal Ouest-France du 12/08/2005      Edition : Redon - Rubriques : Blain

La 130e édition de la Saint-Laurent : qualifiée de très grand cru

Le jeune président du comité des fêtes peut être satisfait tout comme son équipe. La 130e Saint-Laurent aura été un triomphe du début jusqu'à la fin. Sur les cinq jours, le premier bilan de 25 000 à 30 000 personnes. La vraie fête pour les organisateurs.

Un nombre d'entrées jamais atteint le vendredi soir pour le spectacle folklorique, une participation des enfants pour les jeux et le maquillage du samedi en nette hausse, du monde partout sur le parcours du défilé cavalcade dimanche après-midi, une marée humaine pour le feu d'artifice après le repas champêtre qui n'a jamais enregistré autant de convives et, pour terminer, la foule à la foire de mardi.

Mardi, dès le matin, en effet, alors qu'il y avait plus de marchands forains que d'habitude, les rues étaient noires de monde et le commerce a, semble-t-il, bien marché à voir le sourire des marchands mais aussi celui des chalands qui reconnaissaient faire de bonnes affaires.

Juste avant que ne se taise radio Saint-Laurent, le tirage de la tombola a été publiquement effectué. Le résultat est le suivant. Le barbecue au N° 2912, VTT femme 3677, glacière électrique 3324, portique 3 agrès 1903, taille haie 3104, refroidisseur d'air 3615, micro ondes 3330 et une patinette aux N° 3725, 2826, 1851, 3528 et 1771. Les lots seront remis à l'occasion de la soirée de clôture du 3 septembre, les gagnants peuvent se faire connaître à l'office de tourisme.

 

Journal Ouest-France du 13/08/2005      Edition : Chateaubriant Ancenis - Rubriques : Blain

Les derniers échos de la Saint-Laurent

Il s'en passe des choses le temps d'une Saint-Laurent. Voici une petite sélection de situations ou d'instants qui ne laissent pas indifférent.

Tout le monde au travail. Le vendredi matin, il y avait une grande activité sur la prairie où sont installés les chapiteaux, le parquet, le podium, les cuisines et tout ce qu'il faut pour y accueillir près de 15 000 personnes le dimanche soir. Parmi les membres du comité des fêtes et de volontaires qui viennent donner le coup de main, la présence active de Jacky Flippot a été remarquée et appréciée, c'est quand même l'adjoint à la culture et au tourisme. Les jeunes, aussi, ont travaillé. Les p'tites Paulette ont assuré le service de l'apéritif du samedi puis la vaisselle et le ménage. Plusieurs garçons de différents groupes étaient présents pour la remise en état de la prairie. Bravo la jeunesse !

La bonne étoile du président. Depuis quelques années, le maire et le président avaient pour habitude d'aller mettre un cierge à Saint-Laurent, presque autant d'années qu'il a plu soit pendant le défilé ou plus fréquemment lors de la dislocation. Cette année, pas de cierge mais un super temps du début jusqu'à la fin. Certains y voient la bonne étoile du président.

Pâté ou rillettes ? Pour les musiques du défilé, les ensembles folkloriques, les bénévoles aux entrées, aux bars etc. le comité des fêtes offre un sandwich dans l'après-midi. Mais tout ce monde réuni, ça fait combien ? Presque 500, et c'est un petit groupe qui, le dimanche matin se retrouve à la salle des fêtes pour qui couper, qui beurrer et ensuite répartir dans des cartons. 160 baguettes, 18 kg de pâté, autant de rillettes, en une heure le tour était joué.

Y'avait pas que les jeunes. Si on parle beaucoup des jeunes qui défilent, il ne faut pas pour autant oublier les autres. Un groupe s'est particulièrement fait remarquer, celui de la Chaussée avec son folklore alsacien. Leur enthousiasme et leur dynamisme ont fait plaisir.

 

bullet

Le Comité des fêtes 2005

Journal Ouest-France du 25/07/2005   Edition : Redon - Rubriques : Blain

Prévue début août, la 130e édition de la Saint-Laurent se précise

La 130e édition contemporaine de la Saint-Laurent est quasi prête. Reste les derniers détails que l'équipe du comité des fêtes peaufine pour présenter, début août, la cavalcade du dimanche de plus en plus prisée des jeunes.

Comme d'habitude, les festivités de la Saint-Laurent se dérouleront sur cinq jours, même si l'animation musicale des rues et Radio Saint-Laurent commence dès le jeudi 4 août.

Si le programme de ces journées festives est traditionnel, quelques changements ou nouveautés sont à signaler. Tout d'abord, le bal disco du samedi n'aura plus lieu à la salle Catherine-Destivelle, mais sur la prairie de la route de la Frelaudais, où ont lieu le dîner du dimanche et le feu d'artifice. Ce rendez-vous des jeunes devient gratuit et un parking sera ouvert à proximité.

L'autre nouveauté, qui n'est pas du fait du comité mais en accord avec la municipalité, est la venue du théâtre de Jean Kergrist le mardi 9, en soirée, sur le port et qui servira de clôture de la 130e Saint-Laurent ; un rendez-vous également gratuit.

Pour le reste le programme est le même, soirée folklorique le vendredi 5, à 20 h, à la salle Catherine-Destivelle, avec la venue de cosaques d'Oural, de Hollandais et d'un groupe folklorique de Charente-Maritime. Le samedi sera placé sous le signe du folklore et des enfants avec, toute la journée, du maquillage gratuit, des jeux d'anomalies, etc. Le dimanche 7, à 10 h 30, traditionnel rendez-vous de la messe avec les groupes étrangers et le défilé cavalcade de l'après-midi suivi du dîner champêtre et du feu d'artifice. Le lundi, place aux jeux des jeunes et à la nocturne cycliste du VCB alors que le mardi sera celui des bonnes affaires avec la foire et, durant ces cinq jours, la fête foraine sur la place Jollan-de-Clerville.

 

Journal Ouest-France du 22/03/2005     Edition : Chateaubriant Ancenis - Rubriques : Blain

Le comité des fêtes se donne un jeune président

Après avoir tenu son assemblée générale, le comité des fêtes de Blain a procédé à l'élection du nouveau bureau et s'est donné un jeune président en la personne de Sébastien Martin. 

C'est une équipe plus nombreuse et rajeunie qui aura la charge d'organiser les manifestations de l'année.2004 ayant été globalement satisfaisante, la nouvelle équipe prend en mains un comité qui se porte plutôt bien. Le programme 2005 est relativement ambitieux, avec notamment l'organisation de l'assemblée générale de la fédération régionale des comités des fêtes en novembre.

cor02159.jpg (85843 octets)
Sébastien Martin lorsqu'il défilait avec les Spitoun's

Le premier rendez-vous est théâtral avec, samedi 9 avril, la venue de la compagnie Jean Le Gallo à la salle des fêtes. Le 14 juillet sera cette année l'occasion de célébrer le jumelage retour avec Alcoutim, la ville portugaise. Un concert celtique sera donné avant le feu d'artifice et la soirée se poursuivra par un bal populaire.

Les festivités de la Saint-Laurent, les 5, 6, 7, 8 et 9 août, auront leur lot de nouveautés. La soirée de clôture aura lieu le 3 septembre. En octobre il est probable que le comité des fêtes organise un second gala de boxe, le premier organisé en 2004 ayant été un succès. Puis, en novembre, les comités des fêtes de l'Ouest se retrouveront à Blain pour leur assemblée générale, suivie d'une soirée de gala. Avec l'arbre de Noël programmé le 18 décembre, le comité terminera une année bien remplie.

Le bureau. Président, Sébastien Martin ; vice-présidents, Michel Seroux et Patrick Martin ; secrétaire, Marc Gerfaud ; trésorier, Olivier Sécher ; membres, Chantal Seroux, Jacky Jardin, Jean-Francis Bouligand, Nicolas Guichon, David Bugeon, Chistophe Durand, Jeannot Mouzet et Eric Bulteau.